Le manuel pour pratiquer:

Comment réagir face à un problème? Ses conséquences et le voyage astral


Je vous propose une réflexion personnelle sur le mental, les rêves et le voyage astral. Ce n’est bien entendu pas une vérité, mais un simple partage en toute humilité.
Imaginez une personne qui pense beaucoup durant la journée, dont le mentali (mental inférieur) s’active sans cesse apportant son lot d’émotions : « mon voisin m’a pas dit bonjour, de toute façon c’est qu’un mal polit, en plus l’autre fois il a fait ça, quel conna... ! » et patati et patata. Une fois l’engrenage lancé difficile de gérer la bête qui aime en plus se basé sur tout un lot de blessures( Abandon, Rejet, Trahison, Humiliation) qu’on hérite de la terre, des étoiles, du transgénérationnel, du prénom... Sans pitié cette personne rentre parfaitement dans le moule de la masse humaine et est dans une continuité logique d’aliment vivant pour toute une flore et faune énergétique. La nuit fatiguée de tant de bavardage intérieur, le sommeil du juste ou plutôt le sommeil juste vient panser les blessures de la journée, mais si le bavardage continue, l’insomnie guette. Si sommeil est peut être que rêve est mémorisé, conscientisé voir lucide occasionnellement, mais bien souvent c’est le néant, rien au réveil, et cette personne vous dira : « moi, je ne rêve pas » « quoi ? le voyage astral ? C’est un trouble psychiatrique ? » « la nuit sa sert à rien ! Du temps de perdu ! »
Les rêves du sommeil ne sont que le reflet et l’exagération de ce qui a été vécu la journée. Un événement, une situation, même une pensée va stimuler le scénario onirique. Le mentalos(mental supérieur) met en œuvre en pointant du doigt pour libérer, transmuter. Se souvenir de ses rêves, puis les contrôler est préférable. Ce sont toutefois des étapes très compliquées qui passent par de la souffrance, car même un être qui vit la pleine conscience du moment présent dans sa journée sera ramené à des rêves difficiles durant la nuit en rapport avec ses blessures. Il n’est pas nécessaire de vivre ces difficultés. On peut flirter avec un problème et pourquoi pas le résoudre en rentrant complètement dedans ce qui demande une certaine énergie avec le risque en arrière plan de s’effondrer, ou bien on peut prendre de la hauteur, incarner une autre force, peut être plus lumineuse dans le sens intelligente, lucide, posée. A un moment ce choix philosophique d’aborder la vie dans cet espace temps terrestre n’est plus une option. Toutes tes tripes, ton âme, ta conscience réclame une partie plus belle. C’est la raison pour laquelle, dormir d’une façon classique n’est plus possible, tu ne peux que voyager vers les plans subtils afin de porter une autre vibration durant ta journée car ce qui t’es proposé comme expérience au quotidien te semble bien souvent très fade.
Lien du podcast à télécharger